Regard de photographe pour repérer la bonne lumière

//Regard de photographe pour repérer la bonne lumière

Regard de photographe pour repérer la bonne lumière

Je te propose un retour d’expérience et Regard de Photographe pour repérer la bonne lumièreTu te demandes peut être pourquoi je fais une fixation sur la bonne lumière ?

Attention ne confond pas les belles lumières et la bonne lumière. Même si les belles lumières (les Golden Hours ou lumières dorées) sont une bonne lumière. Tu me suis ??? 😉 Une bonne lumière n’est pas nécessairement à l’heure des belles lumières… Mais encore faut il savoir la repérer dans les détails. C’est ce que je tente de faire dans mon projet 52 Dessine moi la lumière

Les 6 photos  que illustrent cet article font partie d’une série « Vert tropical au naturel » que j’ai réalisé aux Caraïbes. Les photos ont été prises entre 10h et 14h donc pas aux heures Golden Hours (heures dorées), mais je suis allée chercher dans les détails pour trouver ce rai de lumière ou cette bonne lumière qui va faire la différence.

Il est rare qu’une scène soit suffisamment « spectaculaire » pour être photographiée sans tenir compte de la lumière. En règle générale, c’est la lumière, le contraste, les couleurs, enfin c’est le contexte « Esthétique » de l’image qui attire ton [Regard de Photographe] et qui te pousse à rechercher le moment ou la scène idéale. Celui où l’action s’intègre avec élégance et graphisme (la composition) dans un cadrage préétabli.

Quand on voyage par exemple, il faut donc commencer à appréhender « l’esprit lumineux » du lieu. En Islande ou au Caraïbes, on ne se comporte pas de la même manière, de même qu’en Aveyron ou dans le Var.

Notre Regard ne sera pas attiré par les mêmes lumières et les mêmes matières. C’est aussi pour cette raison que l’Aveyron m’inspire au contraire du Var où la lumière ne convient pas à mon oeil artistique ! 😉

Il faut donc s’habituer à lire la lumière,  et à profiter des zones de contre jour qui donnent souvent de images plus contrastées et plus dynamiques.

Pour cette raison lorsque j’arrive dans une région du monde pour quelques semaines, je pars faire du repérage sans mon appareil photo. Cet exercice me permet de m’imprégner de la lumière des îles beaucoup plus difficile à appréhender pour moi qui sortait des lumières douces de l’hiver en Aveyron.

Je mets le focus sur l’observation, sans la distraction de vouloir faire de la photo et savoir comment je vais me comporter. Je m’imprègne de l’ambiance !

Attention, ce n’est qu’un retour d’expérience photographique qui me réussit. Chacun avec le temps sait ou saura prendre les bonnes habitudes photographiques qui lui conviennent.

Coté technique

La première bonne lumière à prendre en compte est évidemment la quantité de lumière que tu vas laisser passer dans ton objectif et qui va venir impacter ton capteur pour produire une image correctement exposée. Le triangle de l’exposition… Vitesse, ouverture et sensibilité

La technique au service de la créativité

Le plus souvent je fais la mesure de la lumière sur les hautes lumières, une sous exposition est toujours préférable à une surexposition pour obtenir des images contrastées.

Pour le style d’image que je réalise et en particulier pour la série « Vert tropical au Naturel », je n’ai pas hésité à sous exposer en plus d’un IL. Attention il faut faire des essais et t’adapter à ta scène et surtout au comportement de ton appareil photo.

Repérer la lumière qui va jouer en ta faveur pour sublimer une photo

Ne pas confondre lumière incidente et lumière réfléchie ! Il est important de faire la différence et surtout de repérer les différentes lumières qui vont venir impacter ton capteur car elles vont avoir des conséquences énormes sur le rendu de ton image.

Parfois la mesure de l’exposition faite par la cellule (posemètre) intégrée dans l’appareil peut être faussée. Cela est dû au fait que tous les sujets ne renvoient pas la lumière de la même façon.

La lumière réfléchie par le sujet dépend de sa nature, de sa matière, de sa surface et de sa couleur.  Par exemple, les éléments clairs réfléchissent beaucoup plus la lumière tandis que les sombres en réfléchissent peu.

Après une pluie de printemps prend le temps de regarder la lumière que diffuse le vert tendre des nouvelles feuilles sur un arbre, tu comprendras immédiatement que la lumière réfléchie à ce moment précis n’a rien à voir avec celle diffusée avant la pluie.

Après la pluie, un rayon de soleil est un moment de rêve qui ravit nos yeux et nos capteurs.

L’important n‘est pas nécessairement de restituer la réalité, mais de l’interpréter en te focalisant sur le sujet que tu souhaites immortaliser.

Evidemment, tu pourras toujours ajuster au post traitement  mais il est tellement plus intéressant pour devenir un bon photographe de réaliser la meilleure photo à la prise de vue.

   

Si cet article t’as plu, merci de laisser un commentaire ci dessous ! 😉 

By | 2017-04-07T01:46:40+00:00 avril 7th, 2017|Categories: La photo de voyage|15 Comments

About the Author:

15 Comments

  1. Francis 7 avril 2017 at 9 h 20 min - Reply

    clair net et précis comme toujours merci Marie- ange

    • Perney Marie-Ange 7 avril 2017 at 16 h 40 min - Reply

      Bonjour Francis
      Toujours aussi fidèle au blog
      A très vite
      Marie-Ange

  2. Saint-Martin Michèle 7 avril 2017 at 10 h 00 min - Reply

    Ca coule de source, la photo le dit(smiley clin d’oeil….) mais c’est tellement important de nous l’écrire comme tu le fais, exemples à l’appui. merci pour ces conseils et les photos qui nous aident à « intégrer » ces bonnes pratiques.
    Je vais essayer de mettre en apllication.
    Je me dis aussi du coup qu’il faut que je me repose des questions avant de vouloir toujours « déboucher » les ombres en post prod.
    Merci pour ces très belles photos on ne peut plus convaincantes.

  3. nadine 7 avril 2017 at 15 h 50 min - Reply

    Comme d’habitude, je dévore tes articles : j’adore. Tu donne envie de faire des photos sentimentales
    merci Marie-Ange

    • Perney Marie-Ange 7 avril 2017 at 16 h 18 min - Reply

      Bonjour Nadine
      Dévore les articles et surtout applique tous les conseils.;)
      La pratique est le seul moyen de faire des photos qui ont un sens !
      Bonnes photos créatives
      Marie-Ange

  4. Francis 13 avril 2017 at 8 h 31 min - Reply

    Bonjour Marie Ange et encore merci.tes articles sont toujours au top.au plaisir de te lire et de te relire encore.

  5. RieuleH 13 avril 2017 at 9 h 48 min - Reply

    Bonjour Marie-Ange !

    Très bel article et toujours de superbes photos.
    Je ne sais pas si ça se dit mais j’y vais : « une article tout plein de lumière qui éclaire mon modeste savoir et des photos d’un éclat qui mérite un attachement du regard !!! »

    Voilà, bonne journée et à bientôt

    • Perney Marie-Ange 14 avril 2017 at 1 h 00 min - Reply

      Bonjour Rieule
      Waouh ! Tu as bien fait de te lancer ! Je suis flattée ! 😉
      Belles photos créatives et lumineuses 😉
      A bientôt
      Marie- Ange

  6. nadine POUILLIEUTE 13 avril 2017 at 10 h 40 min - Reply

    bonjour Marie Ange,
    merci pour les conseils, toujours de belles photos, je prend des notes et après on essaye de mettre en pratique, et d’avoir un résultat « qui tape à l’oeil, waouh ». Bonne continuation.
    Nadine P

  7. Brigitte 13 avril 2017 at 14 h 38 min - Reply

    bonjour Marie Ange, les photos sont très belles, avec ces forts contrastes. Tu dis: la meilleure photo a la prise de vue, mais aussi qu’il faut plutôt sous-exposer, dans ce cas il faut bien faire de la post-prod pour ramener de la lumière là ou il y en a besoin, non? Sur tes photos, tu as bien du jouer un peu sur la saturation et le contraste?. Peut-on faire une photo parfaite d’emblée? Merci de ta réponse. Je me suis remise depuis peu à la phote, et c’est vrai qu’avec le numérique ça devient plus complexe…

    • Perney Marie-Ange 14 avril 2017 at 0 h 24 min - Reply

      Bonjour Brigitte
      Un grand débat que la photo parfaite !
      Pour simplifier nous allons dire qu’elle n’existe pas ainsi ça évite de mettre des freins bien inutiles si l’on veut s’exprimer en photographie.
      Une photo aboutie s’obtient en trois phase : Réflexion avant la prise de vue – Déclenchement – Interprétation en post production.
      Une méthode infaillible que je décortique dans ma formation Déclic Créatif
      Pour moi faire de la photo c’est avant tout le plaisir du terrain pour cela je considère que le graal est d’obtenir la meilleure photo possible pour une satisfaction personnelle et…. Facilité le travail en post traitement afin qu’il soit le plus rapide possible pour vite retourner prendre un bon bol d’air appareil au point… 😉
      L’objectif est donc de faire la meilleure photo possible pour un minimum de post traitement néanmoins incontournable pour créer une photo aboutie.
      Une des contrainte que je me suis imposée dans cette série est de jouer avec la lumière et faire ressortir la couleur vert. Je travaille donc ma photo dans ce sens à la prise de vue en mettant en oeuvre les techniques photos adaptées. ( Je ne peux évidemment pas développer le procédé dans ce commentaire ce serait beaucoup trop long…)
      Ensuite je vais accentuer légèrement en post traitement les effets recherchées à la prise de vue.

      J’espère avoir éclairé ta lanterne 😉
      Belles photos créatives
      Marie-Ange

  8. Lucien Labbé 13 avril 2017 at 16 h 12 min - Reply

    Bonjour Marie-Ange. Merci pour cet article. Tes photos sont magnifiques. Ça me donne le goût de sortir de ma tanière (hiver enfin terminé) pour me remettre à la photo de paysage.

    • Perney Marie-Ange 14 avril 2017 at 0 h 25 min - Reply

      Bonjour Lucien
      J’espère bien que les magnifiques paysages qui t’entourent vont voir apparaître le bout de ton nez !
      A très vite
      Marie-Ange

  9. MENU 14 avril 2017 at 4 h 34 min - Reply

    Article intéressant et magnifiques photos

  10. GAUTHIER 14 avril 2017 at 8 h 54 min - Reply

    Bonjour Marie-Ange
    Toujours de très bons conseils car la lumière est un élément primordial en photographie. Notre ami Nicolas Croce résume son importance en parlant de D.Q.Q soit Direction, Qualité, Quantité. Quand je regarde les clichés des grands photographes je remarque qu’ils maitrisent parfaitement cette trilogie et que cela reste une base incontournable d’une photographie réussie.

Laisser un commentaire

A PROPOS

Bienvenue sur le Blog

Marie-Ange PERNEY PORTAL, Photographe humaniste et engagée, Coach photo, spécialiste en Accompagnement photographique, je me nourris de ce que la planète nous offre de plus beau. Je trouve également mon inspiration auprès des minorités ethniques et dans la photo de rue. Une passion inconditionnelle pour la Photographie Noir et Blanc est née au contact des villages lacustres d'Asie du Sud Est.

Auteure du blog Apprendre La Photo De Voyage où je partage mes conseils de terrain pour permettre aux photographes amateurs de réaliser des photos qui sortent du lot et développer LE processus de création photographique.

Ma passion de la photographie et du voyage m’a permis de vivre pleinement ma véritable mission de vie : Partager et enseigner la photographique sur la toile et dans la vraie vie.

Mon port d’attache est la France. Mes longs séjours en Asie du Sud Est, en particulier au Cambodge me permettent de poursuivre un travail photographique personnel.

J’accompagne ponctuellement quelques photographes motivés pour mettre en place leur projet personnel photographique en Europe et aux 4 coins du monde pour une immersion 360°

A PROPOS

Bienvenue sur le Blog

Marie-Ange PERNEY PORTAL, Photographe humaniste et engagée, Coach photo, spécialiste en Accompagnement photographique, je me nourris de ce que la planète nous offre de plus beau. Je trouve également mon inspiration auprès des minorités ethniques et dans la photo de rue. Une passion inconditionnelle pour la Photographie Noir et Blanc est née au contact des villages lacustres d'Asie du Sud Est.

Auteure du blog Apprendre La Photo De Voyage où je partage mes conseils de terrain pour permettre aux photographes amateurs de réaliser des photos qui sortent du lot et développer LE processus de création photographique.

Ma passion de la photographie et du voyage m’a permis de vivre pleinement ma véritable mission de vie : Partager et enseigner la photographique sur la toile et dans la vraie vie.

Mon port d’attache est la France. Mes longs séjours en Asie du Sud Est, en particulier au Cambodge me permettent de poursuivre un travail photographique personnel.

J’accompagne ponctuellement quelques photographes motivés pour mettre en place leur projet personnel photographique en Europe et aux 4 coins du monde pour une immersion 360°

Plus d’articles

Ma citation préférée

Les derniers commentaires