Comment choisir le bon mode d’exposition ?

//Comment choisir le bon mode d’exposition ?

Comment choisir le bon mode d’exposition ?

 

Après les explications sur “comprendre et maîtriser l’exposition d’une image”, nous allons voir comment choisir le bon mode d’exposition suivant les différentes situations !

Selon votre boitier vous pouvez voir une multitude de lettres et de pictogramme. A, M, P, S, Av, Tv, Sv ou Tav,  en plus des modes sports, portrait , macro…. Non ! Ne partez pas ! N’ayez pas peur, malgré la profusion des modes d’exposition, ils sont là pour vous faciliter la tâche, pour se plier à vos habitudes et votre manière de photographier. Petite explication !

Résultat de recherche d'images pour "mode d'exposition Canon"

 

La photographie vous le savez maintenant est un savant mélange entre sensibilité, ouverture et vitesse d’obturation. Si vous êtes nouveau sur le blog, je vous conseille vivement de télécharger le guide que je vous propose GRATUITEMENT dans la barre latérale droite de la page d’accueil ou en dessous de l’article. Donc le principe de l’exposition d’une image, est de jouer avec ces paramètres pour apporter la quantité de lumière adéquate au capteur. Le mode manuel vous permet de gérer ces 3 paramètres. Mais votre boitier comporte d’autres modes pour vous faciliter la tache en gérant un , deux ou trois de ces réglages.

Avec la molette de sélection (image ci-dessus) ou directement avec le menu de votre Reflex.. Il vous suffit donc de choisir le mode d’exposition approprié.

Voici comment cela se passe…..

1 – Le Mode Manuel et l’exposition (M)

 

Le principe de base de l’exposition, pour rappel, est d’apporter la bonne dose de lumière à votre capteur. Nous avons deux réglages que nous pouvons changer aisément “le diaphragme et la vitesse.”. Le troisième réglage celui de la sensibilité, exprimé en ISO, détermine le besoin de lumière du capteur. (Plus la sensibilité est élevée, moins le capteur a besoin de lumière). Elle ne se règle pas aussi aisément que les deux principaux paramètres. La latitude du choix des vitesses et diaphragmes à votre disposition, pour une sensibilité donnée, suffit amplement pour une séance de prise de vue, un lieu et une luminosité. Donc une fois la sensibilité déterminée, vous devez alors jouer avec la vitesse le diaphragme pour obtenir la bonne exposition.

Le mode manuel est le mode où vous avez la main sur tous les paramètres. Votre Reflex est le plus souvent équipé de deux molettes vous permettant d’agir directement sur la vitesse et l’ouverture (le diaphragme). Ce mode est particulièrement utile lorsque vous avez la possibilité d’affiner les réglages, de jouer avec la profondeur de champ, la sensibilité et la vitesse. Il est relativement difficile à mettre en œuvre pour les néophyte parce qu’il faut jongler avec l’ouverture et la vitesse. Cependant, il permet d’être plus créatif car vous avez, grâce à lui, la possibilité d’obtenir tous les types de rendus possibles. C’est de plus le mode parfait pour comprendre et maîtriser les enjeux de l’exposition.

Mais une bonne nouvelle, la cellule de votre boitier est là pour vous aider à exposer correctement : l’exposition idéale est représentée par le “0” dans votre viseur, le “+” est le signe d’une surexposition, une photo trop claire et le “-“ est le signe d’une sous-exposition et donc une photo trop sombre. Voir la métaphore du verre d’eau !

Résultat de recherche d'images pour "exposition dans le viseur"

Il suffit de varier l’ouverture et/ou la vitesse pour que votre curseur viennent sur “0”. Une fois sur zéro, déclenchez, votre image sera bien exposée.

 

2 – Mode priorité ouverture

C’est le premier des automatismes à être apparu sur les boîtiers de nos aïeuls. Il permet à votre boitier de choisir l’obturation adéquate suivant la valeur d’ouverture que vous avez choisie. Vous pouvez alors jouer avec la profondeur de champ de votre image, sans vous soucier outre mesure du reste des paramètres. Cependant, en cas de trop forte ou trop faible luminosité, votre appareil vous signalera par un clignotement, ou autre artifice selon les modèles et les marques, que les limites de vitesse sont atteintes, soit parce que la vitesse est trop faible et entraînera un flou de bougé, soit parce que la vitesse nécessaire ne peut pas être obtenue, les limites de vitesse étant atteintes

Le choix d’une grande ouverture –f2.8 – (petit chiffre) est utilisé en portrait par exemple (tiens la revoilà la boudeuse !). Vous constatez sur l’image ci dessous que le visage est net, tandis que l’arrière plan est flou ( ce que l’on appelle un Bokeh). A l’origine l’arrière plan est le feuillage d’un arbre.

boudeuse

Autre exemple : un flou de premier plan (le doigt pointé) et arrière plan (les enfants) et netteté sur le visage

3ème exemple : J’ai choisi une petite ouverture – f16 – (grand chiffre) pour réaliser ce paysage et obtenir une grande profondeur de champ ( netteté du 1er au dernier plan – sur toute la profondeur de l’image)

Rocamadour France stage photo

 

3 – Mode priorité vitesse

 

Il est techniquement l’inverse de mode priorité ouverture. Pour une valeur de vitesse que vous déterminez, votre boitier adaptera l’ouverture du diaphragme pour apporter la bonne quantité de lumière à votre capteur. Les mêmes limites techniques de votre appareil vous apporteront les mêmes désagréments que le mode priorité ouverture. En cas de lumière hors norme, le boitier ne pouvant pas obtenir la bonne exposition, il vous le fera savoir par un message d’alerte dans votre viseur.

 

4- Mode programme

Inutile de vous dire, que si vous êtes sur ce blog, c’est pour apprendre à faire de la photo et être maître de vos images, donc je considère dans ce paragraphe que je vous donne une information et rien d’autre ! Ce n’est pas avec ces programmes que vous réaliserez les photos de vos rêves !

Le mode programme est le mode le plus simple d’utilisation car c’est votre boitier qui réfléchit à votre place (franchement est ce vraiment ce que vous voulez ?).  A partir de là, je ne vois pas l’intérêt d’investir dans un boitier Reflex. Lorsque vous sélectionnez le mode P, la vitesse et l’ouverture sont calculées et dosées par votre boitier suivant les algorithmes établis en usine. Ils sont très efficaces dans la plupart des situations ou la lumière n’est pas compliquée à mesurer. Rapidité d’exécution, automatisme agréable pour le photographe novice sont les avantages de ce mode de mesure mais aliène à mon sens toute créativité car vous n’êtes pas maître de l’ouverture et de la vitesse et donc du rendu de votre image.

Pour ceux qui suivent les articles dans un ordre chronologique, le processus de prise de vue doit commencer à prendre forme !

Cet article vous a plu ? laissez-moi un commentaire, cela me fait toujours plaisir !

About the Author:

14 Comments

  1. Lucie 12 octobre 2015 at 0 h 04 min - Reply

    Merci pour ces explications simples et très bien expliquées

  2. chaboisseau 12 octobre 2015 at 20 h 06 min - Reply

    super explication reste a les mètres au point toujours un peux de mal dans mes réglages

  3. GoBois64 13 octobre 2015 at 16 h 55 min - Reply

    Excellentes explications Marie-Ange !

    • Vanacker Christian 16 octobre 2015 at 14 h 33 min - Reply

      Réviser ses acquis et se remettre en mémoire les éléments les plus important n’a jamais fait de mal à personne

      Merci Marie Ange

  4. COLLE Robert 18 octobre 2015 at 19 h 36 min - Reply

    merci pour vos conseils et vos explications

  5. Massot 2 novembre 2015 at 16 h 19 min - Reply

    en mode programme onpeut faire varier les couples vitesses et diaphramme en tournant la molette

  6. teklib 10 novembre 2015 at 9 h 54 min - Reply

    Pourriez vous détailler à quelle « lettres » correspondent priorité obsturation et priorité vitesse dans le menu?est ce AV et TV ?

    • Perney Marie-Ange 30 juillet 2016 at 15 h 27 min - Reply

      Bonjour Teklib,

      C’est Canon, Priorité vitesse (obturation) c’est TV et priorité ouverture (l’ouverture du diaphragme) c’est AV !
      Prends le temps de relire attentivement l’article pour bien assimiler la différence.
      Bonne lecture
      Marie-Ange

    • Photard26 30 juillet 2016 at 17 h 27 min - Reply

      Moyen mnémotechnique T(g)V = TRAIN ( à grande) VITESSE… 😉

  7. Philippe 7 février 2016 at 8 h 12 min - Reply

    Réalisant principalement des images sur des sujets immobiles (paysages, vieilles pierres etc.), mon Bob à moi est principalement en mode AV. Du coup j’en oublie parfois de vérifier la vitesse de declanchements ce qui m’a valu quelques mauvaises surprises. Heureusement, depuis récemment la stabilisation est mon amie (24-105 L) ce qui résoud en partie mon pb d’inattention. De temps en temps en mode TV pour les cascades par exemple ou les « filés »
    Merci M.A. pour cet article clair et bien exposé… .-)

  8. Bonne 17 juillet 2016 at 16 h 29 min - Reply

    Bonjour Marie Ange,
    Très intéressant ton article.Y en a t’ il un sur le choix de la mise au point?.
    Au plaisir de te lire,
    Roger Charles.

  9. Perney Marie-Ange 17 juillet 2016 at 16 h 38 min - Reply

    Bonjour Roger Charles,
    Tu peux trouver des conseils sur la mise au point à cette adresse http://lephotographecreatif.com/mise-au-point-et-autofocus/
    Si tu recherches un thème en particulier, tu peux le trouver en cliquant en haut à droite du blog sur la petit loupe. Tu tapes par exemple « mise au point » et si il y a un article qui correspond à ta demande il ressortira !
    Bonnes Photos
    Marie-Ange

  10. Sylvie HEBERT 27 octobre 2016 at 19 h 25 min - Reply

    Bonjour Marie Ange,
    Je suis nouvelle sur votre blog mais il me passionne déjà… j’ai « dévoré » plusieurs articles en l’espace de quelques heures!
    Je ne suis pas totalement novice mais j’ai encore beaucoup à apprendre, donc je lis, j’expérimente, …et je me pose des questions!!! 😉
    J’ai un petit soucis concernant le mode à choisir en priorité: j’ai lu pas mal d’articles sur ce sujet, en particulier sur le blog de Laurent (grâce auquel j’ai connu le vôtre!) Le mode Priorité Ouverture est celui qui est généralement recommandé et celui que j’utilise le plus… or, à la lecture de vos articles, il semblerait que vous n’ayez pas le même avis et préférez le mode Manuel… du coup je suis un peu perdue…
    D’ailleurs, en mode Priorité Ouverture, j’ai un souci, c’est sûrement une question idiote mais qui me taraude: souvent, la vitesse (que je ne peux choisir s’affiche en rouge -preuve que quelque chose ne va pas…) or dans ce mode, je ne peux la contrôler, donc je tente de compenser avec les Iso ou avec l’ouverture… ce qui ne rend pas forcément ce que je souhaiterais…. pouvez-vous m’éclairer car ça me semble être un point indispensable avant d’aller plus loin… Merci beaucoup 🙂
    J’en profite pou remercier Laurent qui m’a fait connaître votre blog car la photo et les voyages sont une vraie passion pour moi…. donc photos de voyages, inutile de dire que ça tombe à pic! 😉

    • Perney Marie-Ange 28 octobre 2016 at 8 h 18 min - Reply

      Bonjour Sylvie,
      Le mode manuel est celui où je fais mes meilleures photos.
      Cependant utiliser les modes priorités à l’ouverture et à la vitesse sont les meilleures options pour ne pas se « prendre trop la tête » et mettre le focus sur tout le reste : la composition, le cadrage, profiter de ce qui t’entoure et être créative !
      A bientôt
      Marie-Ange

Laisser un commentaire

A PROPOS

Bienvenue sur le Blog

Marie-Ange PERNEY PORTAL, Photographe humaniste et engagée, Coach photo, spécialiste en Accompagnement photographique, je me nourris de ce que la planète nous offre de plus beau. Je trouve également mon inspiration auprès des minorités ethniques et dans la photo de rue. Une passion inconditionnelle pour la Photographie Noir et Blanc est née au contact des villages lacustres d'Asie du Sud Est.

Auteure du blog Apprendre La Photo De Voyage où je partage mes conseils de terrain pour permettre aux photographes amateurs de réaliser des photos qui sortent du lot et développer LE processus de création photographique.

Ma passion de la photographie et du voyage m’a permis de vivre pleinement ma véritable mission de vie : Partager et enseigner la photographique sur la toile et dans la vraie vie.

Mon port d’attache est la France. Mes longs séjours en Asie du Sud Est, en particulier au Cambodge me permettent de poursuivre un travail photographique personnel.

J’accompagne ponctuellement quelques photographes motivés pour mettre en place leur projet personnel photographique en Europe et aux 4 coins du monde pour une immersion 360°

A PROPOS

Bienvenue sur le Blog

Marie-Ange PERNEY PORTAL, Photographe humaniste et engagée, Coach photo, spécialiste en Accompagnement photographique, je me nourris de ce que la planète nous offre de plus beau. Je trouve également mon inspiration auprès des minorités ethniques et dans la photo de rue. Une passion inconditionnelle pour la Photographie Noir et Blanc est née au contact des villages lacustres d'Asie du Sud Est.

Auteure du blog Apprendre La Photo De Voyage où je partage mes conseils de terrain pour permettre aux photographes amateurs de réaliser des photos qui sortent du lot et développer LE processus de création photographique.

Ma passion de la photographie et du voyage m’a permis de vivre pleinement ma véritable mission de vie : Partager et enseigner la photographique sur la toile et dans la vraie vie.

Mon port d’attache est la France. Mes longs séjours en Asie du Sud Est, en particulier au Cambodge me permettent de poursuivre un travail photographique personnel.

J’accompagne ponctuellement quelques photographes motivés pour mettre en place leur projet personnel photographique en Europe et aux 4 coins du monde pour une immersion 360°

Plus d’articles

Ma citation préférée

Les derniers commentaires