LE MÉTRO DE MOSCOU

Un autre point de vue

Texte et Images de Gérard GraufogelElève de la formation Déclic Créatif et contributeur actif du Blog Le Photographe Créatif. Gérard est Photographe amateur de talent vivant à Moscou. Ce reportage a été réalisé dans le cadre de la formation Déclic Créatif. L’objectif de l’exercice et de l’auteur est de donner son point de vue sur un sujet de son choix.

===================

Je vous emmène aujourd’hui dans le métro de Moscou que j’utilise tous les jours pour mes déplacements. De mon point de vue, une bien meilleure solution que la voiture lorsqu’on connait la densité de la circulation dans cette ville de plus de 12 millions d’habitants, sans parler de l’art de la conduite des Moscovites.

J’utilise la première ligne, la ligne rouge, de ce réseau souterrain voulu par Staline dès 1931 qui compte aujourd’hui 12 lignes et 194 stations. Une treizième ligne ouverte il y a peu, ceinture l’ensemble par des voies entièrement aériennes.

Le « Métropolitain de Moscou V.I. Lénine de l’Ordre de Lénine et du Drapeau Rouge » de son vrai nom dont la première ligne fut ouverte en 1935, transporte près de 7 millions de passagers par jour ce qui en fait le plus important du monde après celui de Tokyo.

Auto-portrait et reflets sur un quai d’une propreté absolue

Malgré sa fréquentation, cet ensemble de 325 kilomètres offre un environnement propre, sécurisé, agréable tant d’un point de vue visuel qu’olfactif; en effet aucune publicité sur les murs des couloirs ou des quais et nulle odeur nauséabonde ne vous agressent lors de votre parcours. Pas de tag, pas de papier au sol car aucun Moscovite n’imaginerait dégrader ce formidable outil de travail.
Ponctualité et disponibilité pour un service de transport en commun qui ne connait pas les grèves.

Les rames de métro restent propres et vierges de tag tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

 

Le réseau est majoritairement souterrain mais on trouve quelques sections de parcours aériennes ce qui permet d’admirer l’architecture variée de Moscou.

Passage aérien sur la Moskva gelée avec une vue sur la Maison Blanche siège du Premier Ministre

Les stations constituent un ensemble architectural remarquable tant par leur structure extérieure que par leur décoration intérieure. L’art de l’époque du réalisme socialiste prédomine dans les stations les plus anciennes. Ce « Palais du Peuple » livre à qui sait prendre un peu de temps, de pures merveilles et constitue un Must pour le photographe.

 

Station Arbatskaya de style classique

 

L’organisation des stations évite souvent de parcourir de longs couloirs de circulation : Une longue plateforme centrale permet à une foule compacte de circuler …

 

On peut rester des heures à observer ce monde souterrain

 

… ou d’attendre sur de larges bancs tout autant respectés que le reste de l’environnement.

Arbatskaya – Arcades vers les quais

On accède aux quais pour chaque sens de circulation, de part et d’autre de la plateforme par des arcades dont on admire la décoration.

Sur le quai

Utiliser son smartphone ou sa tablette reste l’occupation la plus courante dans le métro en particulier depuis la généralisation du wifi gratuit dans les stations et les rames.

Vers la sortie

Les stations, profondes, ont été conçues pour la protection de la population en cas d’attaques aériennes ou nucléaires …

Certains escaliers mécaniques peuvent compter jusqu’à 600 marches soit une profondeur de 60 m

Le retour vers la surface peut être long mais n’est pas ennuyeux : Un douce musique vous accompagne … Alors en forme pour une nouvelle journée ?

Si ce reportage photo vous a plu, laissez un commentaire ci dessous à Gérard il se fera un plaisir de vous répondre ! 

Recherches utilisées pour trouver cet articlemmusique pour métro de moscou